mardi 24 janvier 2012

Tester entrées et sorties en Clojure

En faisant ce kata en Clojure j'étais sous pression de temps alors je n'ai pas fait une partie en TDD - l'interaction avec la console. Ca ne me dérange pas plus que ça mais je voulais voir comment on pourrait le faire en TDD. Il se trouve que c'est extrêmement simple!

Dans cet exercise on doit construire une caisse de primeur qui accepte en entrée (console) des fruits et qui pour chaque entrée affiche le total sur la sortie (console). Pour cela je vais construire une fonction buy  qui va s'appuyer sur la fonction read-line qui lit une ligne du console et println qui affiche une ligne sur la console

Premier besoin : je ne veux pas de boucle fini dans ma fonction - quand j'entre une ligne vide la fonction sort. La syntaxe ici vient de Midje - un framework de test qui a la particularité (pour un langage fonctionnel) d'être orienté outside-in.

Ici j'aime vraiment la facilité avec laquelle on arrive à faire un bouchon de read-line - on déclare simplement que ceci est un fait (fact) si read-line renvoie les valeurs énumérés

Deuxième besoin : On doit afficher le total de l'achat après chaque ligne d'entrée.

Ici c'est facile, court et ça reste lisible mais il y a du bruit :

  • on est obligé de déclarer la valeur de retour attendue de println (qui renvoie toujours nil), j'ai mis anything pour signifier que ce n'est pas important
  • chaque contrainte sur println (d'abord total 100 puis total 175) se déclare sur une ligne. Nous n'avons pas l'expressitivité de du bouchon avec =streams=>.  Dans mes rêves ça aurait été  

Et sinon le code ça rend quoi?

Ce à quoi je m'attendais pas en commençant cette exercise c'est que bien qu'on gère de la mutabilité (le prix total du panier s'incrémente) aucune fonction n'est mutable et aucun variable mutable n'est nécessaire. L'état du panier est contenu dans la recursion

Pour moi c'est fascinant de découvrir ce moyen de gérer l'état visible d'une application sans mutabilité.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire